Un passeur sachant passer, doit savoir passer sans trépasser.

Ce midi, qui était hier , une curieuse aventure m’ attendait…petit décalage comme toujours!
Si j avais pu imaginer ne serait ce qu’ une seconde qu’ un jour,

Moi,  utilisatrice aguerrie du si cher … « Pass sans Pass tu Passes Pas  »

surnommé le P4 et non,  non,  pas de « triple de A » pour le Pass…

Et voilà je m’égare, encore une fois ! Sorry oops

Reprenons …

Je me trouverais confrontée à une situation aussi condamnable qu’illicite.
Tout d’ abord cette journée n’ a pas commencée à 7h51 avec mon Slom,
mais à 12h27 avec Miss Nora, enfin un RER féminin …  qui m’ emmène au cœur de Paris . .. cocteau_tour_dessin
où je vais perfectionner mes connaissances en comptabilité… glupps
Mais revenons à cet acte que j ai commis à l’ insu de mon plein  gré.
et plutôt à mon insu. Si si !  Juré , Promis,  non on crache pas. ..
Voici le récit véridique :
« Oui mea culpa j’ai fait voyager un passager clandestin.
mais c’est pas ma faute.
Le rer arrive.
Je monte et vais m’ asseoir sereinement en face d’ une jeune femme qui joue avec son téléphone

et d’un monsieur qui cherche à papoter avec qui veut …

Et soudain je sens les regards posés sur mes jambes.
C’ est étonnant cette faculté à sentir les regards non ?
Bref ! coccinelle de gotlib et le cerveauQuestionnement dans mon cerveau ...
« Quoi… y a quoi… qui cloche ? »
Bien sûr je veux voir,  et savoir,  mais sans en avoir l’ air…
Et soudain la vérité !

Vérité émise dans un souffle de panique  par ma voisine  :
« Madame…  madame…. madaaaaaaaaammmmmmme…
là là lààààààà … »
Moi :  « Heuuuuuu  oui  … ?  »

Aïe ça a l’air grave …
« là…. lààà… y a … y.. a ..y a … une fourmi là  …
Là regarder. »
Et oui c’ est vrai. Madame Fourmi a tenté de s’échapper, via mes jambes. ..

pour aller vaquer hors des frontières de mon jardin.20130524_084758
Mal lui en pris !
Madame Fourmi clandestine,  n’ arrivera jamais à destination,

Un pied  assassin l’ ayant foudroyé,  jusqu’à ce que mort s’ en suive…

anti fourmi
C était un jour sans pour elle.
Adieu !

La morale de cette histoire :  » si tu payes pas , tu passes pas, tu trépasses »

Comment dire … on va laisser les fables à Messieurs Esope et La Fontaine !

Et en hommage à Dame Fourmi … une fourmi de 18 mètres remerciement à Monsieur Desnos 😉

Et sourions ça nous va si bien 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s