Compté les pas n ‘est pas joué en Franche Comté….

une journee familiale en raquettes sur les monts jura.

 

Tout d’abord ça ne s’improvise pas une journee raquette.

Pour la parisienne que je suis, et mon mari pyrénéen, allez decouvrir les monts Jura en raquette il est superbement agreable d’être accompagné par cousine jurassienne qui connait elle….

Avant de partir etapes 1 et 2 .preparer le casse croute,hé hé…, verifier que nous avons bien gants, bonnets,chaussettes adequates etc et partir.

Etape 3 …Quelques kilometres avec cousine et sa voiture équipées de pneus neige et nous voici à Lelex.

Bon je vous epargne toute les etapes …

E…4 :)Un passage chez mr S…2000 pour louer 3 paires de raquettes ,puis aller acheter 3 forfaits piétons, un petit tour en telecabine, et hop nous y sommes.là haut.

Enfin là haut ,c’est juste le depart avec plein de monde,de skieurs, le bruit des teleski et cie.

Bon ĺà « yapluka » mettre les raquettes…certes monsieur le loueur nous à expliquer, nous avons tous opinés de la tete « oui oui compris pas de soucis » …. Ben oui mais là …

 

 

 

faut les mettre, les régler…. et go, c est parti.

Direction par là, vers le calme, le blanc, sur le sentier balisé spécial raquettes et ça c’est génial, dixit monsieur.

 

 

Allez on y va, c’est simple un pied devant devant l ‘autre et re re re et on avance sans s’enfoncer dans la peuf.

Bon cousine jurassienne, elle avance tranquille, nous il faut bien qu’on reprenne notre souffle, parce que ça monte.

Mais on pressent que ça va être juste merveilleux.Déjà l’ambiance change.On ne croise plus personne ou presque.

Et là c est l’esprit montagne qui revient, quand on croise quelqu’un on se dit « bonjour ».

On échange 2 mots et je prends une photo de madame avec sa chienne qui prennent la pose.

 

La ballade se pousuit dans un calme velouté.

Un pas de plus et soudain whaouuuu un paysage à couper le souffle

 

Puis la pause casse croute sur la plus terrasse des Monts Jura, face au Mont Blanc

Chuuuut plus de mots on se régale…le goût – casse croute au comté ben oui – et les yeux, l’esprit…

Juste quelques images

Puis l’envie d’aller un peu plus loin..on repart et …

De plus en plus calme, velouté, cotonneux.

Ca monte, ça descend, et encore.

Nous sommes seuls au monde dans un univers blanc de sérénité.

Cousine jurasssienne n’est plus visible…elle est loin devant mais où ?

 

Et mais oui elle est tout là haut.

Moi j’y vais

Monsieur décide de s’arrêter là.

Ah non il repart…

Zut on a suivi la piste et là on redescend ..pas bon

Alors aventure aventure je fais la trace dans la poudreuse immaculee.

 

Quel plaisir, quel bonheur.

pfouttt ça monte c’est tout de même un peu dur, mais l’envie d’y arriver est la plus forte.

Allez encore un pas puis un autre puis …un autre…

ok j’admets une petite chute pour moi, ben vi ça arrive

.puis nous y sommes nous avons rejoins cousine sylvie tout là haut.

Et bonheur

calme luxe volupté, une vue imprenable sur le lac Léman en entier

la chaine du Mont Blanc

le calme

Ecouter le silence

Un instant si précieux à savourer.

on profite

c’était pas gagné ďavance, mais ça vaut tellement la peine.

Puis retour à la case télécabine après voir pris le temps, il faut toujours prendre le temps, de boire un café ou un chocolat chaud avant de se retrouver tous ensemble pour savourer cette fin de journée chez cousin Pierre autour d’un apéro, puis chez cousine Sylvie autour du feu avant un bon gros dodo.

 

Et on revient très vite.

ça c est sûr.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s